Quelques topos montagne des Pyrénées

  • Accueil
  • > Vive la rentrée au Ramougn (26 juillet 2012)

27 juillet, 2012

Vive la rentrée au Ramougn (26 juillet 2012)

Classé dans : — topospyreneens @ 22:23

Vous souhaitez découvrir la montagne accompagné par un guide de haute-montagne, c’est par ici.

Vallée d’Aure, Ramougn (3014 m), face Sud,

Vive la rentrée, D+/280 m 

La voie est très belle, sur un rocher impeccable et surtout magnifiquement sculpté. L’itinéraire est assez évident, le couloir entre Néouvielle et Ramougn sert de main courante main gauche pour les 4 premières longueurs. Ensuite il faut suivre un éperon peu marqué à droite et en bordure d’un amphithéâtre herbeux. A faire sans hésiter.

Vive la rentrée au Ramougn (26 juillet 2012) 12-07-26-vive-la-rentrée-au-ramougn-225x300

Première ascension : G. Seignan, F. Martin et A. Relat le 1er septembre 1995. 

Accès voiture : De Saint-Lary Soulan, prendre la route d’Espagne que l’on quitte à Fabian pour prendre à droite la route des lacs que l’on suit jusqu’au lac de Cap de Long. 

Accès pédestre : Traverser le barrage et s’engager sur le sentier (HRP) qui débute à gauche à son extrémité. On le suit jusque sous le pas du Gat pour le quitter et suivre le sentier des terrasses de Cap de Long qui monte en direction de la brèche du Néouvielle (vieilles marques de balisage rouge). On traverse une grande zone d’éboulis sous la face Sud du Ramougn. La voie débute 150 mètres à droite du départ de la vire Batan au sommet d’un névé persistant. Une vire bien marquée sous une zone de rocher blanc marbré est un bon point de repère. Elle est située juste à droite du couloir entre Néouvielle et Ramougn. Compter 1 heure 30. 

Descente : Deux solutions :

la plus élégante (et un peu plus longue) consiste à passer par le sommet du Ramougn. De la sortie de la voie suivre l’arête de la voie normale vers l’Est, le sommet s’atteint en 30 minutes. Désescalader les 100 mètres de la facette Est (II, cairns) et descendre au mieux le vallon Est en se rapprochant progressivement de la crête des laquettes pour passer au pas du Gat et rejoindre l’itinéraire de montée.

Sinon, de la crête un peu de désescalade sur le versant opposé permet de rejoindre le vaste et chaotique vallon Nord du Ramougn. Un itinéraire cairné permet de rejoindre la VN du Néouvielle que l’on suit jusqu’à la brèque de Barris. Une sente peu marquée (quelques cairns) permet en légère ascendance de rejoindre le pas du Gat. 

Descriptif de l’itinéraire : 

L1 : attaquer le rocher clair et marbré au niveau d’un gros bloc accolé. Partir en ascendance à droite puis droit jusqu’à une vire (III). Relais au pied d’un dièdre, 1 spit. 

L2 : Remonter le dièdre au-dessus du relais (IV, 1 piton) puis en ascendance à gauche pour se rapprocher du couloir (IV). 1 spit au relais. 

L3 : remonter l’éperon peu marqué qui forme la rive gauche du couloir. Un court dièdre puis une dalle fissurée (IV+, 2 pitons) amènent au relais (1 spit). 

L4 : monter au mieux au-dessus du relais sur 15 mètres jusqu’à une vire que l’on suit vers la gauche (1 piton à son extrémité). Franchir le court mur qui suit par un petit crochet à droite. Continuer vers la gauche jusqu’à l’aplomb d’une fissure verticale. Ne pas aller sur la rampe qui part en ascendance à droite mais remonter cette belle fissure (IV+/V). Relais au sommet, 1 spit. 

L5 : traverser des terrasses pour rejoindre un éperon juste à droite d’un amphithéâtre herbeux. Remonter des dalles (III+) sur le bord gauche de l’éperon. Relais sur béquet. 

L6 : traverser une vire herbeuse et franchir un mur vertical dans l’axe (IV+, 1 piton caché). Une dalle couchée amène dans une zone de rochers rouges. Relais sur béquet sous un toit. 

L7 : Franchir le petit mur suivant par une fissure large (V, 1 piton), l’éperon se couche pour aboutir sur l’arête W du Ramougn. 

Difficultés : D à D+, l’itinéraire, assez évident est toujours à la recherche des belles zones de rocher. Quelques pitons viennent ponctuer la voie, il est assez facile de rajouter friends ou coinceurs. 

Equipement : Quelques pitons dans les longueurs. Tous les relais sont en place (spit ou béquet) et à renforcer. 

Matériel : 8 dégaines longues, un jeu de friends jusqu’au camalot n°2, un jeu de coinceurs, quelques sangles. Crampons pour le début de saison, l’attaque pouvant être défendue par un important névé. 

Hauteur de la voie : 280 mètres. 

Altitude sommet : 3014 mètres.

Horaire : 2 à 3 heures pour la voie. 

Topo : Vallée d’Aure, morceaux choisis de Pascal Ravier aux éditions du cairn.

 

3 commentaires »

  1. hadrien

    Je voulais poster un petit commentaire sur C2C et puis je tombe sur votre topo (très complet) donc ce n’est plus la peine

    Très belle voie, nous y étions également jeudi 26/07 mais on ne s’est pas vu !!

    Bizarre… Il y avait du monde dans l’arrête S du Néouvielle)

    Nous avons attaqué au niveau de la vire horizontale (permettant d’éviter le névé), un piton à vue 4 m au dessus

    Merci pour vos topos

    Hadrien

    Commentaire by hadrien — 28 juillet, 2012 @ 9:25

  2. Eric

    Hier, j’ai construit un cairn au départ de la voie sur la vire.

    Commentaire by Eric — 25 août, 2012 @ 9:16

  3. Gérard

    Je suis bien content que cette voie ait du succès. Lors de son ouverture, nous l’avions descendue en rappel et avions équipé les relais à cet effet. Mais c’est vrai que l’on peut passer par le sommet du Ramougn ou du Néouvielle pour donner plus d’ampleur à la course.

    Commentaire by Gérard — 9 novembre, 2012 @ 16:12

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

halim soulimani |
Clermont foot auvergne |
• ★ • pOpinée De tImb... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ecurie
| hamzakhan
| Christophe Dominici