Quelques topos montagne des Pyrénées

  • Accueil
  • > Recherche : stephanie rioja

12 octobre, 2007

Grand couloir Est au pic Mailh d’Aulon

Classé dans : — topospyreneens @ 20:54

Vous souhaitez découvrir la montagne accompagné par un guide de haute-montagne, c’est par ici.

Vallée d’Aure,pic Mailh d’Aulon (2621 mètres),

grand couloir Est

Très joli couloir peu soutenu mais comportant néanmoins de jolis passages qui agrémentent l’ascension. La partie mixte si la petite goulotte n’est pas formée peut être délicate. Le point de vue au sommet est magnifique notamment sur l’Arbizon tout proche. Descente aisée.

 Topo couloir Est

Grand couloir Est au pic dAulon
Album : Grand couloir Est au pic d'Aulon

4 images
Voir l'album

Première asecension : Christian, François, Jean et Pierre Ravier, le 18 février 1979.

Accès voiture : Le départ se situe aux granges de Lurgues que l’on atteint en remontant la vallée d’Aure puis en tournant à droite à Guchen en direction du village d’Aulon. A l’entrée de celui-ci, prendre à gauche une route qui mène aux granges. Cette route n’est pas dégagée en hiver, il faut alors 45 minutes à pied supplémentaires.

Accès pédestre : Des granges de Lurgues gagner la cabane d’Espigous sur la voie normale de l’Arbizon. en ascendance vers la gauche, on gagne le grand vallon issu du pic d’Aulon. Il est barré par une barre rocheuse avant un plateau. L’attaque du couloir se situe juste à gauche de la barre rocheuse. Le bord gauche du couloir est constitué d’une aiguille caractéristique. (2 heures).

Description : On remonte le cône, le couloir s’encaisse rapidement. Il est incliné à 45° en moyenne et barré de petits ressauts plus raides en glace ou mixte. On arrive sous un bloc coincé, le couloir forme alors une goulotte en glace dans l’axe qui peut s’éviter par du mixte facile mais peu protégeable à droite s’il n’y a pas de glace. Le couloir est ensuite régulier à 40/45° avec un ressaut plus raide, jusqu’au sommet que l’on atteint par une pente finale à droite et dans le haut du couloir.

Descente : Du sommet, se diriger vers l’Est, on arrive très rapidement au sommet d’une grande pente orientée Est que l’on descend jusqu’au vallon issu du col d’Aulon que l’on suit vers la gauche jusqu’a la cabane d’Auloueilh puis jusqu’au parking (2 a 3h).

Difficultés : III/70° max. L’inclinaison moyenne est de 45/50°. Les ressauts plus raides peuvent être en glace ou mixte dans un mélange herbe / rocher.

Equipement : aucun.

Matériel : Piolets, crampons, pitons, 1 ou 2 broches. 2 ou 3 friends si le couloir est sec.

Hauteur de la voie : 450 mètres.

Horaire : 2 à 4 heures pour le couloir.

Topo : Neige, glace et mixte de Francis Mousel aux éditions Franck.

Variante : Le 14 décembre 2006, Stéphanie Rioja et moi-même avons suivi une importante variante dans la seconde moitié du couloir, baptisée « par inadvertance ». Une centaine de mètres au-dessus de la goulotte avec le bloc coincé, quitter le couloir par la droite pour remonter directement une grande pente enneigée (50/55°) entrecoupée de petits ressauts mixtes en direction d’une antécime. Dans le haut de la pente, contourner celle-ci par la droite pour remonter un couloir moins raide (40°) qui donne accès à un col proche du sommet. Suivre alors la très belle arête mixte jusqu’au pic Mailh. Cette variante augmente un peu la difficulté de la course qui devient D-. Nota : il est très difficile de s’assurer dans cette pente qui voit très tôt le soleil.

11 octobre, 2007

Cirque Nord du Batoua, cascade c’est le jeu ma pauv’ Lucette

Classé dans : — topospyreneens @ 23:09

Vous souhaitez découvrir la montagne accompagné par un guide de haute-montagne, c’est par ici.

Vallée du Rioumajou, cirque Nord du Batoua,

Cascades du cortail de Batoua (versant Nord, entre 1900 et 2100 mètres)

c’est le jeu ma pauv’ Lucette III/3+, 120 mètres

Le site du cirque nord du Batoua est extrêmement sauvage. Il présente 5 cascades principales offrant pas mal de possibilités de variantes au grès des humeurs du moment. Aucune d’entre elles ne propose de grandes difficultés et sont appropriées à la découverte et au perfectionnement. Attention, ces cascades sont situées sous un immense versant neigeux qui peut devenir dangereux par forte accumulation de neige.

Topo c'est le jeu ma pauv' Lucette

panorama cascades Batoua

Cascade cest le jeu ma pauv Lucette
Album : Cascade c'est le jeu ma pauv' Lucette

3 images
Voir l'album

Première ascension : Cascade parcourue le 12 janvier 2007 par Stéphanie Rioja et JP Pujolle.

Accès voiture : Depuis Saint-Lary en vallée d’Aure, suivre la route de Piau-Engaly puis bifurquer à gauche pour traverser le village de Tramezaïgues. On entre alors dans la vallée du Rioumajou que l’on suit jusqu’aux granges de Frédançon. Emprunter alors une bonne piste à gauche jusqu’à un pont à 1500 mètres d’altitude. Attention la route de la vallée du Rioumajou est interdite à la circulation et n’est pas entretenue durant la période hivernale.

Accès pédestre : Traverser le pont et continuer sur la piste. 300 mètres après le troisième lacet prendre un sentier qui part sur la gauche dans la forêt (cairn). Il monte en lacets jusqu’à devenir horizontal en arrivant au cortail de Batoua d’où l’on aperçoit les cascades au fond du petit cirque (1 heure à 1 heure 15 de marche qui peuvent être rallongées si la piste est enneigée).

Description : nous ne décrivons qu’une cascade, la principale et la plus haute, ses voisines présentent des difficultés similaires voire moindres. Les 2 premières longueurs sont à 60° avec de courts ressauts plus raides (70°), la troisième longueur propose un beau ressaut de 15 mètres à 80-85°. Il est possible de faire une 4ème longueur couchée. Aucun matériel en place, relais sur broches.

Equipement : Néant.

Matériel : celui de la cascade de glace, prévoir assez de broches : relais non équipés, crochet à lunules si l’on descend en rappels.

Descente : soit en rappel sur lunules, soit à pied par la rampe à droite.

Remarque : ces cascades peu raides doivent présenter moins d’attrait par fort enneigement.

10 septembre, 2007

Vino tinto es mejor que EPO au grand pic des Alharisses

Classé dans : — topospyreneens @ 10:54

Vous souhaitez découvrir la montagne accompagné par un guide de haute-montagne, c’est par ici.

Grand pic des Alharisses (2993 m), face S-E,

Vallée d’Aure, région du Néouvielle,

Vino tinto es mejor que EPO

Itinéraire intéressant, montagne, assez direct jusqu’à l’arête est du grand pic des Alharisses (orthographe IGN). Le rocher est excellent mis à part quelques blocs posés. Certaines longueurs se déroulent même sur de superbes dalles de granit sculptées. La voie se protège bien avec coinceurs et friends, nous avons mis 3 pitons dont 2 de relais qui sont restés en place.

Topo vino tinto 

Vino tinto es mejor que EPO
Album : Vino tinto es mejor que EPO

1 image
Voir l'album

Première ascension : Stéphanie Rioja et Jean-Pierre Pujolle le 29 juillet 2007.

Accès voiture : De Saint-Lary Soulan, prendre la route de la station de Piau-Engaly que l’on quitte à Fabian pour prendre à droite la route des lacs. On laisse la voiture peu avant le lac de cap de long au niveau des baraquements d’Estaragne (ruines, côte 2079 m).

Accès pédestre : Du parking, emprunter le bon sentier de la voie normale de l’Estaragne puis du col d’Estaragne. Celui-ci passe au pied de la face sud du grand pic des Alharisses que l’on rejoint en traversant un pierrier (1 heure à 1 heure 15 de la voiture). L’attaque se situe une vingtaine de mètres à droite du dièdre de départ de la voie  « le génie des alpages » (voir le topo de P. Ravier « Vallée d’Aure, morceaux choisis », itinéraire 67). Cairn à l’attaque. 60 à 70 mètres à gauche se trouve un éperon assez marqué.

Descente : deux solutions :

- la voie se termine sur l’arête est du grand pic que l’on peut suivre jusqu’au sommet, 100 mètres d’arête en 3/3+. On descend alors par le versant Campbieil de l’arête sud. Compter 1 heure de descente du sommet au pied de la voie (voir le topo de P. ravier).

- une autre solution plus rapide consiste du dernier relais à continuer sur l’arête en direction du sommet sur environ 40 mètres. Un petit couloir évident sur la droite, facile à désescalader, pose sur un pierrier 40 mètres plus bas. Descendre alors ce pierrier jusqu’à la base de l’arête est que l’on contourne pour rejoindre le sentier d’accès.

Descriptif des longueurs :

L1 : Attaquer par une dalle en direction d’une fissure oblique vers la gauche que l’on suit jusqu’à une zone moins raide que l’on remonte jusqu’à une vire herbeuse. Traverser de 3 – 4 mètres vers la droite en direction d’un court dièdre que l’on atteint par un court surplomb (1 piton en place). Relais sur une vire herbeuse déversée 5 mètres au-dessus (1 piton en place). 5, un pas de 5+ au niveau du surplomb.

L2 : remonter la vire herbeuse vers la gauche jusqu’au pied d’une dalle très sculptée que l’on remonte directement en évitant un petit surplomb par la gauche au départ ( 4+, 1 pas de 5). Relais sur une petite vire herbeuse au-dessus.

L3 : partir droit au dessus par une succession de ressauts sculptés. L’inclinaison diminue, partir alors en légère ascendance à gauche pour aller relayer dans des gros blocs au pied d’un court dièdre incliné vers la gauche (3/3+).

L4 : remonter ce dièdre vers la gauche et en sortir tout droit par un passage raide (5). Monter droit au dessus, franchir une courte écaille et remonter la base d’un vague éperon juste à droite d’un dièdre lisse et herbeux (4+). Relais sur un énorme bloc.

L5 : continuer 3 mètres sur l’éperon et rejoindre par une courte traversée en dalle le fond du dièdre à gauche. Le remonter sur quelques mètres par une belle fissure et le quitter par la gauche lorsqu’il s’évase. Remonter de beaux ressauts sculptés vers la gauche jusqu’à une vire où l’on fait relais (1 piton en place). Ensemble de 5 avec un pas de 5 + pour rejoindre le dièdre.

L6 : partir droit au dessus du relais par un court surplomb (4+), puis remonter une dalle lichéneuse jusqu’à l’arête (3+).

Difficultés : D sup., soutenu dans le 5 avec quelques pas plus durs.

Equipement : 3 pitons dont 2 de relais ont été laissés en place.

Matériel : 6 dégaines, coinceurs dont des petits, jeu de friends du 0,2 au 2 camalot, sangles. 3 pitons au cas où.

Hauteur de la voie : 220 mètres jusqu’à l’arête plus 100 mètres si l’on continue jusqu’au sommet.

horaire : 3 à 4 heures.

halim soulimani |
Clermont foot auvergne |
• ★ • pOpinée De tImb... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ecurie
| hamzakhan
| Christophe Dominici