Quelques topos montagne des Pyrénées

  • Accueil
  • > Roumègues pas, passa davant au pic de la Frêche (07 août 2012)

7 août, 2012

Roumègues pas, passa davant au pic de la Frêche (07 août 2012)

Classé dans : — topospyreneens @ 23:38

Vous souhaitez découvrir la montagne accompagné par un guide de haute-montagne, c’est par ici.

Luchonnais, secteur de l’hospice de France,

contrefort oriental du pic de la Frêche (pointe 2446),

« Roumègues pas, passa davant », D+/180 m

Roumègues pas, passa davant au pic de la Frêche (07 août 2012) 12-08-07-roumegues-pas-passa-davant-au-pic-de-le-Frêche-018-300x225

Itinéraire qui ne dépassera pas l’intérêt local, le ratio marche d’approche / escalade ne jouant pas en sa faveur. Malgré un équipement moderne, le caractère montagne de la voie est bien présent, la sensation d’isolement et la qualité parfois médiocre du rocher sont là pour le rappeler. tout n’est quand même pas négatif avec de très beaux passages d’escalade en bon rocher et surtout la possibilité de visiter un vallon fort sauvage où l’on pourra observer marmottes et isards. Bref, une invitation à la découverte.

Première asacnsion : Cyril Joussemet et Jean-Pierre Pujolle (PGHM Luchon) le 07 août 2012.

Accès voiture : De Bagnères de Luchon, prendre la direction de la station de ski de Super-Bagnères que l’on quitte peu avant le pont de Ravi pour prendre à gauche celle de l’hospice de France. 

Accès pédestre : passer devant l’hospice et prendre le sentier des étangs de la Frêche. On passe rapidement devant la cabane du Pesson. Remonter le vallon de la Frêche jusque vers 2050 m au moment où le sentier part à l’horizontale vers l’Est. Le quitter en empruntant une bonne sente qui part à l’opposé. Franchir un éperon par un raide couloir. On se trouve alors dans le vaste vallon Ouest de la crête de la Pique que l’on remonte par de raides pelouses (sente). On atteint un replat d’où la voie est visible, traverser un pierrier pour aller au pied. La voie débute dans une dalle couchée (cairn à l’attaque). Compter 1 heure 30 à 1 heure 45. 

Description :Remonter la dalle de façon directe jusqu’au pied d’un dièdre très marqué et peu visible de la base (R1). Remonter intégralement le dièdre sur une grande longueur jusqu’à ce qu’il se couche (R2 sur un replat herbeux). Continuer dans le dièdre désormais moins raide et malheureusement plus herbeux, traverser une vire et continuer dans l’axe par un dièdre ouvert (R3 sur un replat). Ne pas continuer dans le dièdre mais traverser à droite jusqu’à un vague éperon que l’on suit pour rejoindre le dièdre 10 mètres sous la crête (R4, attention pas mal d’écailles sonnent creux).

Descente : en 4 rappels équipés dans la voie. Prévoir un maillon pour R2. 

Difficultés : D+, V+/6a max., V+ oblig. Aucun problème d’itinéraire dicté par la ligne de dièdres et par les gougeons qui jalonnent la voie.

Equipement : voie équipée (longueurs et relais) en gougeons de 10 mm. 

Matériel : encordement à 50 mètres. 10 dégaines, friends (uniquement les micros) ou petits coinceurs pour L2. 

Orientation : Nord (parfait pour les chaudes journées d’été). La face ne doit pas sécher rapidement après la pluie. 

Horaire : 2 heures pour la voie. Descente à pied : 1 heure 15.

 

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

halim soulimani |
Clermont foot auvergne |
• ★ • pOpinée De tImb... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ecurie
| hamzakhan
| Christophe Dominici