Quelques topos montagne des Pyrénées

  • Accueil
  • > Petitou au pic du Gar (01 novembre 2016)

4 novembre, 2016

Petitou au pic du Gar (01 novembre 2016)

Classé dans : — topospyreneens @ 21:21

Luchonnais, pic du Gar,

falaise de Prat Dessus, face Sud,

« Petitou » ED-/200 m (7a+ max, 6a/b oblig.)

« Petitou » et sa voisine « petite Marie » sont devenues, à juste titre, des classiques du pic du Gar. Avec « Ginseng », elles font partie des voies les plus parcourues de ce magnifique massif calcaire. L’équipement moderne et la beauté de l’escalade y sont sans doute pour quelque chose. A parcourir sans hésiter tellement l’escalade y est plaisante et astucieuse.

16-11-01 Petitou au pic du Gar

Première ascension : O. PLANO, O. MARIANDE, P. SANCHO et D. PASSERON de la CRS montagne de Lannemezan.

Accès voiture : Quand on arrive de Montréjeau, prendre la direction de Bagnères de Luchon. Remonter la vallée jusqu’au rond-point de Chaum ou l’on prend la direction de Saint-Béat. Après 2 kilomètres, prendre à gauche en direction de Eup et de Bézins-Garraux. Suivre ensuite la direction de Garraux où l’on se gare.

Accès pédestre : Suivre le GR86 jusqu’à la prairie sous le col de Matet. La traverser et rentrer dans la forêt. Continuer dans l’axe en contournant une falaise par la droite. On arrive sur une croupe (toujours dans la forêt) que l’on suit jusqu’à être en vue de la falaise. Continuer sur la croupe une pente herbeuse plus raide jusqu’au pied de la falaise au niveau d’un col. L’attaque se situe 50 mètres à droite (deux goujons reliés) que l’on atteint en traversant une pente herbeuse raide et exposée où il vaut mieux sortir la corde. Compter 1 heure. Un accès par le haut en rappels est possible.

Descente : En 4 rappels avec un rappel de 60 mètres : R7, R5, R3, R2. On revient ensuite sur ses pas (45 minutes à pied).

Il est également possible de descendre à pied, du sommet de la voie, suivre une sente vers la droite qui rejoint rapidement la voie normale du pic du Gar.

Descriptif : Aucun problème d’itinéraire, au départ de L2, il faut prendre la ligne de droite (Petite Marie à gauche). Les deux dernières longueurs se situent à droite d’une fissure bien marquée que l’on atteint en traversant une pente herbeuse raide.

Difficultés : 7a+ maximum, 6a/b obligatoire. La voie est soutenue dans le 6a/b, les passages plus durs sont courts. L’escalade est plutôt technique et sur les pieds mais nécessite un peu de continuité.

Equipement : Excellent et bien pensé sur goujons de 12 mm.

Matériel : 14 dégaines plus les relais, rappel de 60 mètres confortable pour les rappels.

Hauteur de la voie : 200 mètres. 7 longueurs dont certaines courtes.

Altitude sommet : 1756 mètres.

Horaire : 4 à 5 heures d’escalade.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

halim soulimani |
Clermont foot auvergne |
• ★ • pOpinée De tImb... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ecurie
| hamzakhan
| Christophe Dominici