Quelques topos montagne des Pyrénées

  • Accueil
  • > Olive au Tuc de l’Abesque (21 et 26 août 2019)

9 septembre, 2019

Olive au Tuc de l’Abesque (21 et 26 août 2019)

Classé dans : — topospyreneens @ 22:00

Vous souhaitez découvrir la montagne accompagné par un guide de haute-montagne, c’est par ici.

Luchonnais, Tuc de l’Abesque (2761 m), face Est,

« Olive », D+/300 m

19-08-26 Olive au tuc de l'Abesque

Olive, c’est Olivier Renard qui nous a quitté au début de cet été alors qu’une nouvelle saison de guide s’offrait à lui dans les montagnes Luchonnaises. Ce massif qu’il aimait tant et qu’il avait choisi pour s’installer avec son épouse après de belles années de gendarme-secouriste qui l’avaient conduit, entre autre, à commander le PGHM de Luchon. C’était un roc inarrachable, capable de gravir les montagnes et parfois de les déplacer lorsque la cause était juste. Il était un mentor pour beaucoup d’entre nous, un exemple à suivre. Son engagement était à la hauteur de son humanisme. Le nom de la voie nous est apparu comme une évidence, pour se souvenir, pour qu’il continue de nous accompagner vers les sommets.

Le tuc de l’Abesque n’est pas nommé sur les cartes IGN. Il s’agit du point côté 2761 sur l’arête N-E des Spijeoles. Il est par contre mentionné dans le guide Ollivier. Seule son arête N-E semblait avoir intéressé les alpinistes, elle fut gravie par Gajac et François Céréza, guide de l’après guerre très actif dans le luchonnais.

Le rocher de cette voie passe de bon à excellent au fur et à mesure de l’ascension. La seconde partie se déroule sur de très belles dalles de granit clair.

Cette voie peut représenter une finalité ou une façon élégante d’aller rejoindre les itinéraires de la face Est des Spijeoles et ainsi profiter d’une grande journée d’escalade. Attention toutefois, pour cela il faudra traverser des pentes herbeuses raides où il vaut mieux être bien chaussé. 

Accès : Parking des granges d’Astau. Rejoindre le refuge d’Espingo et continuer jusqu’au lac de Saüssat et la coume de l’Abesque. Juste avant la passerelle métallique, prendre à droite une sente (cairn). Il s’agit de la voie normale des Spijeoles qui passe au pied de la face Est du Tuc de l’Abesque. Trois heures des granges, une heure quinze du refuge d’Espingo.

L1 : Franchir un court mur qui donne accès à un dièdre en ascendance à droite. Remonter le bord gauche du dièdre suivant puis partir à droite dans un dièdre évident. Relais au pied d’un couloir d’éboulis.

L2 : remonter le couloir, le quitter après 10 mètres pour remonter un beau mur à gauche aux prises franches (3 goujons).

L3 : la dalle claire qui forme le bord gauche d’un dièdre en ascendance à gauche. Relais sur une vire herbeuse à gauche d’un éperon peu marqué.

L4 : la dalle à gauche du dièdre par un système de fissure, un court mur plus raide (1 piton, 1 goujon) donne accès à des vires que l’on suit vers la gauche jusqu’au relais.

L5 : en ascendance à gauche sur une vire herbeuse puis la belle dalle en ascendance à droite (4 goujons) jusqu’au pied de l’immense dièdre visible du bas.

L6 : Remonter le fond du dièdre sur une trentaine de mètres, une écaille permet de traverser la dalle vers la gauche (12 goujons) jusqu’au relais.

L7 : En légère ascendance à droite jusqu’au fond du dièdre (3 goujons).

L8 : Le système de dalles et fissures à gauche du dièdre (7 goujons et 1 piton).

Descente : Du dernier relais suivre la crête vers le S-O sur une centaine de mètres (II/III) jusqu’au sommet puis encore une centaine de mètres vers les Spijeoles. Basculer dans le vallon d’éboulis au Nord et descendre en direction du Tuc de Belloc. A son niveau, bifurquer au S-E pour retrouver le chemin d’accès au pied de l’arête N-E du Tuc de l’Abesque. Cette descente hors sentier et non cairnée peut être compliquée par faible visibilité. Du Tuc de Belloc il est également possible de rejoindre directement le lac de Saüssat, là aussi hors sentier.

Difficulté : 6a max, 5+ obligatoire.

Equipement : La voie est semi-équipée, on ne trouve des goujons que dans les zones compactes. Certains relais sont à renforcer.

Matériel : 12 dégaines dont des longues, 1 jeu de friends jusqu’au camalot n°3, coinceurs. Encordement à 50 mètres.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

halim soulimani |
Clermont foot auvergne |
• ★ • pOpinée De tImb... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ecurie
| hamzakhan
| Christophe Dominici