Quelques topos montagne des Pyrénées

  • Accueil
  • > Nistos, Picarre, topo récapitulatif

1 juin, 2012

Nistos, Picarre, topo récapitulatif

Classé dans : — topospyreneens @ 19:21

Vous souhaitez découvrir la montagne accompagné par un guide de haute-montagne, c’est par ici.

vallée du Nistos,

pic de la Picarre (1368 m),

versant Sud 

Après une première vague d’exploration il y a presque 20 ans, 2012 puis 2013 ont vu fleurir quelques nouveaux itinéraires au caractère résolument moderne sur cette discrète muraille. Il nous a semblé que c’était une bonne occasion pour faire un topo récapitulatif en espérant n’avoir rien oublié. Ce sommet discret est à l’image de la vallée qu’il domine : calme et sauvage. Le secteur ravira les amateurs d’escalade pas trop dure à la recherche de solitude et de tranquillité.

Nistos, Picarre, topo récapitulatif topo-picarre-300x225

Accès voiture : remonter la vallée du Nistos jusqu’à Haut-Nistos que l’on traverse. Peu après, prendre sur la gauche la route en direction de la station de Cap-Nestès. Se garer peu après dans la seconde épingle à droite (on domine la Coume de Bourguy). 

Accès pédestre : emprunter le début de piste qui démarre dans l’épingle. Elle se transforme rapidement en chemin que l’on suit jusqu’à une prairie que l’on remonte jusqu’à un col. Se diriger vers la falaise par une sente dans la forêt puis sur des escarpements calcaires (30 à 40 minutes). 

Descente : Rappels possibles dans «La même ancolie », « l’œil de Monk » , « fondus de nature », mais une descente à pied par le côté droit de la falaise est très rapide. 

Itinéraires :

A : La même ancolie, ouverte en janvier 2011 par Dominique et Maël Brenguer, 6a max. et oblig., 90 mètres. Voie récente, entièrement équipée. Elle se parcourt avec 11 dégaines plus les relais.

B : Dictée magique, ouverte les 19 et 24 juillet 2013 par B. Quinio et JP Pujolle (PGHM Luchon), 6b max., 6a oblig., 130 mètres. Entièrement équipée, prévoir 11 dégaines plus les relais. On y retrouve par endroit le crépis de Pène haute. Cotations à confirmer. Une sangle dans une lunule au départ.

C : L’œil de Monk, ouverte les 19 et 30 mai 2012 par B. Quinio et JP Pujolle (PGHM Luchon), 5+ max. et oblig. avec quelques pas d’A0, 120 mètres. Entièrement équipée, prévoir 11 dégaines plus les relais et une ou plusieurs sangles par grimpeurs pour la traversée en A0 de L3. Attention, dans le haut de L3, ne pas aller au relais de « dictée magique » mais bien traverser à droite dans la dalle en A0.

D : Fondus de nature, ouverte début novembre 1995 par A. Schoemaker et P. Ravier. Dinf/60 mètres. L’itinéraire suit un dièdre puis une fissure évidents. Remonter ce dièdre, pas de 4, R1 au niveau d’un bloc détaché sur la droite. Suivre tout droit la fissure qui domine le relais, superbe longueur, pas de 4+, 1 clou. R1 et R2 sont équipés. Descente en 1 rappel dans le couloir à droite (description de P. Ravier parue dans la RP n° 73).

E : Saignée, ouverte par JP Pujolle et P. Ravier en février 96. TD/25 m. Belle longueur quasi-équipée débutant quelques mètres à gauche de la voie « Caterpilleur »; les premiers mètres sont difficiles, 6a, la suite étant mieux fournie en prises (5); un ou deux friends peuvent être utiles; relais commun avec celui de « Caterpilleur » (description de P. Ravier parue dans la RP n° 77).

F : Caterpilleur, ouverte par JP Pujolle, G. et P. Ravier début novembre 95. D+/150 mètres. A quelques mètres à droite d’un couloir herbeux, gravir une dalle en diagonale, quelques jolis pas d’adhérence (3 clous, pas de 5+), R1 équipé. Monter tout droit dans de belles cannelures (4 inf.), pour rejoindre un dièdre à gauche d’un mur lisse, traverser alors à droite sur le fil de l’aiguille (ensemble de 5inf.), R2 équipé. Descendre de cette aiguille, remonter le couloir herbeux, en contournant des dalles lisses, on gagne alors un système de terrasses (passage de 2). R3 au pied du grand ressaut terminal, 1 clou. Attaquer dans un mur sculpté à droite d’une partie lisse, le remonter vers la gauche, pas de 5, R4 équipé. Gagner une fissure dans l’axe du relais, puis tout droit dans les dalles qui lui font suite, grande longueur géniale, (5inf., 1 piton), R5 équipé (description de P. Ravier parue dans la RP n° 73).

Matériel : friends, coinceurs, sangles.

G : Saccage, ouverte par G. et P. Ravier en mai 96. TD+/40 mètres. Franchir des cannelures (4+), puis traverser vers le mur délicat qui fait suite, le remonter, 6a/6a+, 3 spits, franchir directement une dalle, 5+, puis gagner à droite le premier relais de « la fugue », 4+ (description de P. Ravier parue dans la RP n° 77).

I : Caprice des dieux, ouverte par JP Pujolle et P. Ravier le 6 juillet 96. TD inf./150 mètres. C’est la variante « d’en haut de « Caterpilleur ». Suivre cette dernière jusqu’à R4. Au lieu de continuer tout droit, traverser à droite et remonter une dalle lisse (A1 et 5+, 1 piton, 3 spits), retraverser à droite pour atteindre de bonnes prises (5/5+), monter alors tout droit pour gagner un relais dans une superbe niche (4+). Relais équipé; en sortir par la droite, remonter un dièdre évident et facile (4), pour rattraper l’ultime relais de « Caterpilleur » (description de P. Ravier parue dans la RP n° 77).

Matériel : friends, coinceurs, sangles.

H : La fugue, ouverte par N. Raux, S. et JP Pujolle en février 96. D/150 mètres. Attaquer 30 mètres à droite de « caterpilleur » en commençant l’escalade sur de courtes cannelures en direction d’une traînée gris-bleue que l’on traverse sous de grandes dalles, puis directement jusqu’au relais (4c, R1 équipé). L2 : toujours à droite de raides dalles lisses jusqu’au sommet de l’aiguille (4c, R2 équipé). L3 : commune avec « Caterpilleur ». L4 : Traverser en diagonale vers la droite vers deux fissures parallèles, emprunter celle de gauche, puis par une traversée sur la droite, on atteint une autre fissure que l’on remonte jusqu’à R4 (5). Une dernière longueur en 4 mène au sommet (relais sur un buis).

Matériel : friends, coinceurs, sangles.

J : Les apprentis sorciers, ouverte par C. Descamps et F. Roussel le 24/04/99. D+/135 mètres.

Matériel : friends, coinceurs, sangles, quelques pitons. Aucun matériel en place.

K : Le pied jaloux, ouverte le 24 avril 2012 par B. Quinio et JP Pujolle (PGHM Luchon), 5c/130 m. Entièrement équipée, prévoir 10 dégaines plus les relais.

L : Qu’elle était verte ma vallée, ouverte par A. Sicard, JP Pujolle, G. et P. Ravier début novembre 95. D/150 mètres. Attaquer à une cinquantaine de mètres à gauche de l’extrémité de la falaise dans des dalles inclinées, au pied d’une zone plus raide. Remonter à peu près directement sur une longueur (4+), R1 sur une terrasse, lunule. Traverser à gauche vers un dièdre puis monter dans une dalle, 4+/5, magnifique. R2 sur la gauche au sommet du mur raide, gagner facilement le pied d’une fissure (laisser à droite le couloir herbeux). R2 bis, lunule. Monter dans la fissure, 1 pas de 5, 1 clou, R3 (lunule) sur le flanc de l’arête. Traverser franchement à gauche, pas de 2, monter facilement toujours vers la gauche, R4, lunule. Aborder le mur terminal en diagonale puis tout droit (4/4+) R5 sur un buis (description de P. Ravier parue dans la RP n° 73).

Matériel : friends, coinceurs, sangles.

M : Longueur d’onde, ouverte le 24 juillet 2013, par B. Quinio et JP Pujolle (PGHM Luchon). Il s’agit d’une variante à la 3ème longueur de « l’oeil de Monk ». Beaucoup plus difficile (6c+ à confirmer) mais sur un superbe crépis.

21 commentaires »

  1. cedric

    Un grand plaisir ce topo de La Picarre .Je pensais que ces voies n’étaient plus parcourues,ce n’est pas le Quié mais le cadre et le calme du lieu ont de quoi envouter.DEUX INFOS :le pas d’A1 dans « caprice des dieux » passe bien en libre (6a+?),pour les apprentis sorciers(qui n’est pas la voie la plus interessante)le premier parcours à était réalisé par C.Descomps(et non Descamps) et F.Roussel.Merci pour tes infos précieuses!!!!

    Commentaire by cedric — 1 juin, 2012 @ 21:00

  2. topospyreneens

    Merci beaucoup pour les encouragements et les infos
    j’ai modifié le nom, désolé ma vue baisse …
    Effectivement, cette petite falaise permet de passer de bons moments d’escalade et de tranquillité.
    Bonne grimpe,

    Commentaire by topospyreneens — 1 juin, 2012 @ 21:34

  3. Fred

    Salut… la voie A « la même ancolie » a été ouverte en janvier 2011 par Dominique et Mael BRENGUER, la 3ème longueur est côtée 6a.
    Bonne grimpe
    Fred

    Commentaire by Fred — 3 juillet, 2012 @ 22:38

  4. topospyreneens

    Merci beaucoup pour les infos. Je complète et rectifie le topo dès que j’ai 5 minutes.

    Commentaire by topospyreneens — 8 juillet, 2012 @ 9:01

  5. Etienne

    Merci pour ce topo. je ne connaissais pas cette muraille très sympa. On a fait « le pied jaloux » qui est une belle voie bien équipée mais qui doit être plus sympa avec moins de végétation qu’en ce moment surtout pour la partie en traversée. Et merci au PGHM pour l’équipement.

    Commentaire by Etienne — 16 juillet, 2012 @ 21:44

  6. Vincent

    Je découvre avec plaisir et aussi un peu de honte qu’ayant passé la totalité des vacances scolaires à Nistos et pour m’y rendre plusieurs fois par an chez ma grand mère, je n’avais jamais imaginé qu’il y ait des voies aussi proches… j’ai 30 ans… quel temps perdu.

    Débutant en escalade, il me tarde désormais d’acquérir un peu de technique pour monter grimper là bas ! Je vais probablement y aller pendant les vacances.

    Bonne grimpe et merci pour ces topo. Savez-vous où on peut trouver des topo des falaises d’Estivère ?

    Vincent

    Commentaire by Vincent — 16 octobre, 2012 @ 17:33

  7. Pascal RAVIER

    Salut Jean pierre, j’espère que tu vas bien. Je suis retourné à la Picarre ces jours-ci… Que de lifting depuis les premières ouvertures. On a fait l’oeil de Monk (le maillon, un très gros est en place); puis la voie de Domi Brenguer. Cest sympa et c’est très très bien équipé… Les cotations semblent conformes à ce qui est annoncé. Très beau caillou, belles voies qui s’ajoutent aux anciens itinéraires. L’endroit est toujours aussi sauvage. J’avais refait « Caprice des Dieux », il y a deux ans et le pas le plus dur doit valoir 6a+, j’ai retrouvé deux vieilles photos à l’ouverture, sur des étriers…Les temps changent… A bientôt. Bises. Pascal

    Commentaire by Pascal RAVIER — 1 novembre, 2012 @ 21:04

  8. Gilles kahn

    Bonjour

    Je suis alle hier faire un tour sur cette face
    Apres avoir fait pied jaloux ,et me restant un peu de temps avant la nuit j ai voulu aller faire une ou deux autre longueurs je me suis donc rendu au pied de L oeil de Monk et la mauvaise surprise le premier point est ecrase a coup de marteau est ce normal ?
    Ne sachant pas pourquoi je me suis rabatu dans la meme ancolie tres joli meme si je dois y retourner car je ne pas fini la derniere longueur vu l heure tardive
    Si quelqu un a des infos sur ce point massacre ce serai sympha de dire pourquoi( ou est ce encore un anti gougeon qui a frape)
    Merci a vous tous pour ce topo et ces voie qui merite car meme si c est champetre le cailloux est tres joli
    Gilles

    Commentaire by Gilles kahn — 4 novembre, 2012 @ 10:15

  9. RAVIER Pascal

    Gilles, salut. Ce point martelé est le premier spit de la voie « Caprice des Dieux », planté il y a un certain temps par mes soins… Il y a bien une douzaine d’années qu’il a été martelé. Par qui? L’oeil de Monk est cinquante mètres à Gauche, la voie de Dominique, encore plus à gauche.
    A plus. Pascal

    Commentaire by RAVIER Pascal — 4 novembre, 2012 @ 11:43

  10. Gilles kahn

    Merci pascal pour cette info
    A bientot dans nos vallees

    Commentaire by Gilles kahn — 4 novembre, 2012 @ 13:25

  11. Gilles kahn

    du coup suis un peu perdu sur la photo
    ou caprice des diieux semble etre une variante depuis le r4 de caterpilleur
    C est vraiment au pied de la falaise que j ai vu ce point massacre

    Commentaire by Gilles kahn — 4 novembre, 2012 @ 13:33

  12. Pascal

    Caprice des Dieux est en fait une variante de Caterpilleur: une courte longueur en bas (celle du point martelé), une et demie en haut. C’est une voie sympa. Je reviens à la Picarre avec plaisir, j’y ai passé pas mal de temps au milieu des années quatre-vingt dix….avec Jean-Pierre notamment. A bientôt. Pascal

    Commentaire by Pascal — 4 novembre, 2012 @ 13:56

  13. Gilles kahn

    c est avec plaisir que j y retournerais et encore plus si l occasion se presente avec toi
    J ai la chance d etre juste a cote a+

    Commentaire by Gilles kahn — 4 novembre, 2012 @ 20:48

  14. cedric

    Bonjour JP,
    nous avons parcouru « pied jaloux » ainsi que « l’oeil de monk » hier.La longueur 3 de cette dernière penche à notre avis pour le 6A/A0 si l’on utilise uniquement l’artif dans les 3 pas de traversées du haut…C’est une tés belle voie sur un rocher superbe .Merci aux ouvreurs !

    Commentaire by cedric — 26 avril, 2013 @ 8:51

  15. miss tick

    merci pour tes indications, cela nous a bien servi pour y grimper à notre tour.

    Commentaire by miss tick — 29 mai, 2013 @ 13:03

  16. virginie

    Merci pour tous ces topos… BRAVO aux équipeurs de la picarre! C’est un très bel endroit on y reviendra!

    Commentaire by virginie — 15 octobre, 2013 @ 19:21

  17. Piotr

    Très belle falaise et très bon topo.

    Commentaire by Piotr — 9 novembre, 2013 @ 20:20

  18. eric

    Bonjour,
    petit tour aujourd’hui dans pieds jaloux. Merci pour cette jolie petite voie et prompt rétablissement

    Commentaire by eric — 30 mars, 2014 @ 0:42

  19. gourichon

    bonjour,
    j’aimerai allez faire la voie des pieds jaloux,je ne possède qu’une corde en simple de 70m est ce que cela peut ce faire.
    merci par avance de votre réponse.

    Commentaire by gourichon — 4 juin, 2014 @ 14:37

  20. Thibaut

    Bonjour,
    J’ai remarqué qu’il y avait une ligne de spit à droite de la variante en 6c+ (longueur d’onde) de l’œil du Monk. Cette ligne débouche à un relais que l’on peut apercevoir à droite du relais final de l’œil du monk. Cependant, cette linge ne figure pas sur le topo. Quelqu’un aurait il des infos à son sujet ?
    Encore merci aux ouvreurs pour avoir équipé ce petit coin de paradis :)
    Thibaut

    Commentaire by Thibaut — 11 avril, 2016 @ 12:50

  21. topospyreneens

    Salut,
    il s’agit de « doux rêveur » ouverte par B. Quinio et moi-même le 19 septembre 2013. Elle fait 70 mètres à partir de la vire en deux longueurs, 6c+ (à confirmer) puis V.
    Entiérement équipée, prévoir beaucoup de dégaines et un jour où « ça colle » : quelques pas bien dalleux.
    Au plaisir,
    Jean-Pierre.

    Commentaire by topospyreneens — 19 avril, 2016 @ 16:45

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

halim soulimani |
Clermont foot auvergne |
• ★ • pOpinée De tImb... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ecurie
| hamzakhan
| Christophe Dominici