Quelques topos montagne des Pyrénées

  • Accueil
  • > L’île aux enfants à la muraille Sud du Ramougn (26 août 2010)

31 août, 2010

L’île aux enfants à la muraille Sud du Ramougn (26 août 2010)

Classé dans : — topospyreneens @ 10:25

Vous souhaitez découvrir la montagne accompagné par un guide de haute-montagne, c’est par ici.

Muraille Sud du Ramougn (3011 m), massif du néouvielle

Voie « L’île aux enfants »

Belle voie peu soutenue et quasiment vierge de tout équipement. Comme sur l’ensemble des voies de la muraille, le granit est magnifiquement sculpté dans de nombreux passages, plus particulièrement dans la deuxième et la troisième longueur.

100826lleauxenfants.jpg

Lîle aux enfants
Album : L'île aux enfants

3 images
Voir l'album

Première ascension :P. Azam, J.P. Pujolle et P. Ravier le 08 juillet 1997.

Accès voiture :De Saint-Lary Soulan, prendre la route d’Espagne que l’on quitte à Fabian pour prendre à droite la route des lacs que l’on suit jusqu’au lac de Cap de Long.

Accès pédestre :Traverser le barrage et s’engager sur le sentier (HRP) qui débute à gauche à son extrémité. On le suit jusque sous le pas du Gat pour le quitter et suivre le sentier des terrasses de Cap de Long qui monte en direction de la brèche du Néouvielle. Il passe sous la voie « parking sauvage » (cairn et inscription PS gravé). Le sentier devient horizontal alors qu’il s’éloigne du pied de la paroi. Repérer un profond dièdre-cheminée et à sa droite, un pin esseulé à 40 mètres du sol. La voie débute légèrement à gauche de l’aplomb de ce pin. Compter 45 minutes.

Descente :Du sommet de la voie, redescendre sur le versant opposé pour prendre pied sur le flanc Est du Ramougn. Descendre à droite en longeant la crête des laquettes et remonter légèrement pour franchir le pas du Gat (quelques cairns). On retrouve le sentier HRP balisé qui ramène au barrage de Cap de Long (45 minutes à 1 heure).

Descriptif des longueurs :

L1 : remonter un système de dalles et de petits murs (IV+, 1 sangle en place) en légère ascendance vers la droite jusqu’au pin où l’on fait relais, 40 mètres.

L2 : partir en traversée à gauche en suivant une petite marche sur 8 mètres, puis tout droit dans une belle dalle sculptée (V). Traverser le dièdre à gauche pour atteindre un éperon (IV+) qui mène au relais (friends) sur une terrasse, 40 mètres.

L3 : suivre le petit dièdre juste à gauche du relais (V, 1 piton) puis dans l’axe de franches cannelures verticales (IV) jusqu’à une terrasse sur laquelle on traverse à droite pour faire relais sur un pin, 30 mètres.

L4 : la suite est moins définie, partir au dessus du relais sur de petits ressauts (IV) entrecoupés de banquettes herbeuses en visant le pied d’un important bastion orangé où l’on fait relais sur friends, 45 mètres.

L5 : Longueur en ascendance à droite (IV) pour rejoindre la crête des Laquettes, 40 mètres, relais sur friends.

Difficultés :D+, 5 max. et obligatoire. Peu de problème d’itinéraire, voie peu soutenue.

Equipement :La voie est quasiment vierge de tout artifice, nous n’y rencontrerons qu’une sangle dans L1 et un piton dans L3.

Matériel :8 dégaines, coinceurs, jeu de friends jusqu’au Camalot N°2. Encordement à 50 mètres.

Hauteur de la voie :200 mètres pour 5 longueurs.

Altitude sommet :2700 mètres environ.

Horaire :2 à 3 heures.

Topo :Vallée d’Aure, morceaux choisis de Pascal Ravier aux éditions du Cairn.

Où dormir :Refuge au lac d’Orédon accessible en voiture. Le camping est réglementé, possibilité de bivouac au lac d’Orédon et au lac d’Aubert (emplacements indiqués et prévus).

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

halim soulimani |
Clermont foot auvergne |
• ★ • pOpinée De tImb... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ecurie
| hamzakhan
| Christophe Dominici