Quelques topos montagne des Pyrénées

  • Accueil
  • > La ruée vers l’Aure au pic central des Alharisses (17 août 2009)

25 août, 2009

La ruée vers l’Aure au pic central des Alharisses (17 août 2009)

Classé dans : — topospyreneens @ 20:34

Vous souhaitez découvrir la montagne accompagné par un guide de haute-montagne, c’est par ici.

Pic central des Alharisses (2923 m), face Nord-Ouest, massif du néouvielle,

« La ruée vers l’Aure »

La voie s’est avérée très belle et soutenue sur un très beau granit un peu différent des proches murailles Sud du Néouvielle et du Ramougn. Le motif est remarquable alternant dalle fissurée, dièdre raide et fissures. Un autre attrait de l’itinéraire est de sortir tout près du sommet du pic central peu visité si ce n’est par quelques cordées enchaînant la traversée des arêtes. Quelques passages de l’itinéraire peuvent rester humides après des pluies ou des orages. La descente qui se déroule dans un couloir raide et un peu croulant demande un peu d’attention.

topo la ruée vers l'aure

La ruée vers lAure
Album : La ruée vers l'Aure

2 images
Voir l'album

Première ascension :Jean-Luc Ozon et Pascal Ravier le 22 juillet 1990.

Accès voiture :De Saint-Lary Soulan, prendre la route d’Espagne que l’on quitte à Fabian pour prendre à droite la route des lacs que l’on suit jusqu’au lac de Cap de Long.

Accès pédestre :Du parking, s’élever au sud-Ouest dans le vallon issu du petit pic et du pic central des Alharisses. Il encadré par deux magnifiques arêtes granitiques. Une vague sente cairnée amène à un pierrier que l’on remonte jusqu’au pied de la face vers 2760 mètres. L’attaque est évidente, sur le bord gauche d’une dalle claire fissurée. On remarquera sur la droite les 3 pointes du trident des Alharisses.

Descente :Du sommet du pic central, descendre de quelques mètres sur l’arête Est pour plonger immédiatement dans un raide couloir parfois encombré d’éboulis sur le versant Nord. Il se descend assez facilement avec un peu de désescalade. On rencontre un premier amarrage de rappel sur un bloc, on peut encore désescalader en traversant une dalle rive droite puis en suivant une vire pour rejoindre l’axe du couloir. On rencontre alors un second amarrage de rappel sur un bloc. Un rappel de 45 mètres dépose sur l’éboulis ou sur le névé tout près de l’attaque.

Descriptif des longueurs :

L1 : franchir la dalle claire par une large fissure sur son bord gauche. Quelques mètres avant que la dalle ne prenne fin, traverser de 3 mètres à droite pour rejoindre une autre fissure qui mène au pied d’un ressaut raide (5). 50 mètres, 1 piton en place au relais.

L2 : franchir le ressaut au-dessus du relais en contournant un surplomb par la gauche (5+/6a, 1 spit, 1 piton). Continuer dans un dièdre couché (4) jusqu’au pied d’un ressaut vertical. 40 mètres, 2 pitons de relais.

L3 : continuer dans le dièdre fissuré devenu vertical au-dessus du relais (5+) puis légèrement sur la droite par un dièdre moins raide (5). A partir de là, l’itinéraire est moins défini. Continuer toujours en légère ascendance à droite dans des rochers brisés (4+) pour faire relais au niveau d’une dalle verte. 40 mètres, relais sur friends.

L4 : continuer dans des rochers brisés (4) pour rejoindre l’arête Nord devenue visible. 50 mètres, relais sur béquet.

L5 : suivre l’arête Nord (3), presque horizontale, jusqu’au sommet.

Difficultés :TD-, 5+/6a max et obligatoire. La voie, sans être très soutenue, présente quelques passages raides et physiques. L’itinéraire est évident, les passages clés se protégent très bien.

Equipement :La voie est peu équipée : 4 pitons et 1 spit en place.

Matériel :8 dégaines, coinceurs, jeu de friends jusqu’au 3 camalot. Les pitons ne sont pas nécessaires, encordement à 50 mètres. Les crampons peuvent être utiles tôt en saison.

Hauteur de la voie :200 mètres.

Altitude sommet :2923 mètres.

Horaire :3 heures.

Topo :Vallée d’Aure, morceaux choisis de Pascal Ravier aux éditions du cairn.

Où dormir :Refuge au lac d’Orédon accessible en voiture. Le camping est réglementé, possibilités de bivouac au lac d’Orédon et au lac d’Aubert (emplacements indiqués et prévus).

2 commentaires »

  1. fdelerue

    Bonjour à tous,

    Quelques photos de la voie.

    Bonne grimpe à tous,

    François

    Commentaire by fdelerue — 31 août, 2011 @ 18:48

  2. Patrick

    Voir compte rendu C2c
    Rocher péteux en L2 et L4 + descente – se méfier
    Voie physique dans départ L2 et dans L3 principalement.

    Commentaire by Patrick — 4 septembre, 2013 @ 19:06

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

halim soulimani |
Clermont foot auvergne |
• ★ • pOpinée De tImb... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ecurie
| hamzakhan
| Christophe Dominici