Quelques topos montagne des Pyrénées

  • Accueil
  • > Intégrale d’Anaïs au Quié de Sinsat

8 août, 2007

Intégrale d’Anaïs au Quié de Sinsat

Classé dans : — topospyreneens @ 19:44

Vous souhaitez découvrir la montagne accompagné par un guide de haute-montagne, c’est par ici.

Quié de Sinsat (1337 mètres), face Sud-Ouest

Voie l’Intégrale d’Anaïs

Topo intégrale d'Anaïs

Intégrale dAnaïs au Quié de Sinsat
Album : Intégrale d'Anaïs au Quié de Sinsat

0 image
Voir l'album

Il s’agit en fait de la combinaison de 3 voies qui franchissent chacunes un ressaut et qui sont entrecoupées d’une dizaine de mètres de marche.

Pour le premier ressaut (Pubis, secteur GR4b+), on a le choix entre 3 voies : « Plasir du geste »  (6a – 5c+ – 5c), « GR4b+ » (5b+ – 5b – 4c), ou « l’amie serfouette » (5b – 5c – 5b – 5).

Pour le second ressaut (Pubis, secteur Jeanne), on a le choix entre 5 voies : « Pépita » (6b+ – 6a – 5c), « Jeanne » (6a+ tout en finesse – 6a – 5c), « Le gratton labeur » (6a – 6a – 5c+), « Le casse-dalle » (6b – 6a – 5c+), ou « Ainsi soit-elle » (5b+ – 6a – 5b+).

Pour le troisième ressaut (haute falaise du Quié, secteur de la Pelle), un seul choix : « Anaïs » (5c – 6a (soutenu) – 5b – 5b – 6a+/A0 ou 6b+ – 5c+).

Pour une homogénéité dans la difficulté, nous avons choisi de présenter sur la photo ci-dessus : « Plaisir du geste », « Jeanne » puis « Anaïs ». A vous d’inventer votre intégrale …

Première ascension : Le premier et le second ressaut ont été ouverts par P. DUMAS, G JALBERT et V. PRECHACQ en 1986 et 1991, puis ré équipées par la suite par G. POULIQUEN. Quant à Anaïs, elle a été ouverte par P. DUMAS, G JALBERT, M. MIRABAIL et J.F. UGINET en 1986, puis ré équipée par G. LASBORDE et G. POULIQUEN.

Accès voiture : De Foix, remonter la vallée en direction de l’Andorre, traverser Tarascon sur Ariège et continuer jusqu’au village de Sinsat où l’on commence à apercevoir l’ensemble des falaises du Quié. Dans le village, prendre une petite rue sur la gauche (panneau indicateur « falaise ») et traverser l’Ariège. Se garer sur le parking aménagé juste après le pont sur la droite.

Accès pédestre : Du parking, revenir sur ses pas et longer l’Ariège sans la traverser sur environ 100 mètres. Le chemin débute sur la droite entre deux maisons. Au bout de 5 minutes, laisser sur la gauche le chemin qui mène aux falaises de Sinsat. Un peu plus haut, laisser sur la gauche le sentier qui part à gauche vers le secteur du toit pour continuer tout droit vers le secteur du Pubis bien reconnaissable. On arrive dans une zone de buis où le chemin remonte un éboulis raide jusqu’au pied du Pubis (45 minutes).

Descente : Du sommet de la voie, suivre la crête vers la gauche sur environ 30 mètres. Plonger ensuite à droite dans une zone de buis raide, la sente suit le pied d’une petite falaise. On rejoint rapidement un éboulis raide que l’on descend droit au milieu des buis (trace de passages, sente). La végétation disparaît peu à peu et l’on arrive à un cairn, quitter l’éboulis et bifurquer à droite sur une sente. La suivre jusqu’à que l’on retrouve un balisage de points rouges qui mène à une série de 3 ou 4 rappels dans le secteur « grand public » dont le premier est sur un arbre. On rejoint ainsi le chemin d’accès. (45 min. à 1 heure). Il existe 2 échappatoires :

- Au sommet du premier ressaut, par la gauche par une sente balisée en 5 minutes pour rejoindre le pied.

- Du sommet du second ressaut, par la droite, on peut rejoindre la fin de la descente dans les éboulis et les rappels du secteur « grand public ».

Tous les relais du troisième ressaut (voie « Anaïs) sont équipés pour le rappel (gougeons avec anneaux non reliés), bien que cette descente ne semble pas indiquée, cela peut permettre tout de même une réchappe.

Difficultés : TD. 6b+ max, 6a obligatoire. Les 2 premiers ressauts se déroulent sur des dalles de calcaire magnifique et fera appel à une bonne technique de pied. Le troisième ressaut est plus raide dans une ambiance plus montagne avec une prédominance de dièdres. Le rocher demande parfois un peu d’attention. Si l’on choisit la voie « Pépita » pour le second ressaut, la cotation obligatoire passe à 6b.

matériel : La voie est très bien équipée en gougeons avec parfois dans les zones plus faciles un certain engagement.

Hauteur de la voie : 400 mètres. 12 longueurs.

horaire : 4 à 7 heures.

Topo : Escalades en AriègeLe Quié de Sinsat aux éditions 3 sup éditions.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

halim soulimani |
Clermont foot auvergne |
• ★ • pOpinée De tImb... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ecurie
| hamzakhan
| Christophe Dominici