Quelques topos montagne des Pyrénées

  • Accueil
  • > Hors massif
  • > Ubaye, les jardins d’Amandine à la tête de sanglier (21 juin 2011)

14 juillet, 2011

Ubaye, les jardins d’Amandine à la tête de sanglier (21 juin 2011)

Classé dans : — topospyreneens @ 22:08

Vous souhaitez découvrir la montagne accompagné par un guide de haute-montagne, c’est par ici.

Haute vallée de l’Ubaye,

Tête de sanglier (2653 m.), face Est,

les jardins d’Amandine, 6a (5+/A0), 350 m.

Agréable découverte de cette paroi de quartzite en parcourant cette jolie voie divisée en deux sections bien distinctes. Le bas demande pas mal d’effort sur les pieds sur des dalles redressées à petites prises. Après avoir traversés la vire médiane, le profil devient beaucoup plus raide le long de dièdres et fissures.

Les jardins d amandine

Première ascension :G. Fiaschi, J. Golé et JP Chevalier en 1994.

Accès voiture :De Barcelonnette, prendre la direction du col de Vars. Passer Jausiers et prendre la direction de Saint-Paul que l’on traverse en direction de Maljasset. Se garer 500 mètres avant le hameau de La Barge au niveau d’un pont qui enjambe le torrent de Béal Gros.

Accès pédestre :La face Est est bien visible du parking. Une sente démarre en aval du pont (clôture électrique) et se poursuit en lisère de champs (cairns) pour atteindre un couloir d’éboulis que l’on remonte. Traverser ensuite au pied de la paroi. L’attaque se situe à gauche d’une zone humide et à droite d’un dièdre couché (gougeon peu visible), 30 minutes.

Descente :Soit en rappels dans la voie, soit en montant au sommet de la tête de sanglier. Cette seconde solution semble être préférable et permet surtout de clôturer magnifiquement la journée en visitant un sommet peu fréquenté. Du dernier relais, suivre la large arête facile jusqu’au sommet. De celui-ci, rejoindre au mieux le vallon des Houerts où il suffit de suivre le GR jusqu’à la route (1 heure 30 de la sortie de la voie). Un petit quart d’heure supplémentaire sur la route permet de rejoindre la voiture.

Difficultés :TD, 6a max., 5+ oblig. L’itinéraire ne pose pas de problème. L’escalade devient un peu plus physique après la vire au 2/3.

Equipement :La voie est entièrement équipée sur gougeons. Tous les relais sont équipés pour les rappels.

Matériel :12 dégaines plus les relais.

Hauteur de la voie :350 mètres + 250 mètres de dénivelée (marche) si l’on va jusqu’au sommet.

Horaire :4 à 5 heures.

Topo :« la grimpe en Ubaye », CAF, PGHM, aux éditions édisud (1997).

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

halim soulimani |
Clermont foot auvergne |
• ★ • pOpinée De tImb... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ecurie
| hamzakhan
| Christophe Dominici