Quelques topos montagne des Pyrénées

  • Accueil
  • > Hors massif
  • > Massif de la Vanoise, secteur de Pralognan, arête W du petit Arcellin

30 août, 2011

Massif de la Vanoise, secteur de Pralognan, arête W du petit Arcellin

Classé dans : — topospyreneens @ 21:46

Vous souhaitez découvrir la montagne accompagné par un guide de haute-montagne, c’est par ici.

Massif de la Vanoise, secteur de Pralognan,

Arête Ouest du petit Arcellin (2516 m)

Quand on est à Pralognan les aiguilles calcaires ne manquent pas d’attirer l’attention; le petit Arcellin et son arête Ouest, un peu plus élancée que les autres, a retenu notre attention. Très belle escalade de cette voie classique remise au gout du jour par l’ajout de quelques spits. Toutes les longueurs sont intéressantes, il n’est pas nécessaire de prévoir coinceurs ou friends. La descente par l’arête Est nous a paru un peu exposé mais complète bien cette journée montagne.

110817arteouestdupetitarcellin030.jpg

Première ascension :R. Jeangeorges, R. Leininger, G. Tavernier le 07 septembre 1945.

Accès voiture :D’Albertville, prendre la direction de Moutiers puis la D915 jusqu’à Pralognan la Vanoise. A l’entrée, prendre à gauche une petite route qui mène au hameau des Fontanettes, grand parking au départ d’un télésiège.

Accès pédestre :Du parking, prendre la large piste qui part à droite du départ du télésiège. On la quitte après quelques centaines de mètres pour prendre à droite le sentier du cirque du Dard (panneau indiquant le col du grand Marchet). Il monte en lacets pour passer entre le grand Marchet et le petit Arcellin. L’attaque se situe versant Sud au niveau d’une rampe facile de droite à gauche qui permet de rejoindre l’arête. (1 heure des Fontanettes).

Descente :Il est possible, mais dommage à mon avis, de descendre en rappel dans la voie « Stop ou encore », on se prive alors des deux longueurs finales et du sommet.

La descente classique emprunte l’arête Est puis le versant Sud du col situé entre le petit et le grand Arcellin. Pour cela, du sommet, suivre l’arête vers l’Est en se tenant à gauche (sente, cairns). Elle descend puis remonte légèrement (pas de 3+, spits) toujours en se tenant à gauche. On rejoint l’arête très éfilée que l’on suit en descente jusqu’au col entre petit et grand Arcellin. Descendre versant Sud un système de vires (nombreux cairns) jusqu’à un rappel de 15 mètres dans un couloir. Au bas de celui-ci, on rejoint un pierrier qui ramène au pied de la voie (1 heure à 1 heure 30 du sommet au pied de l’arête puis 45 minutes jusqu’à la voiture).

Descriptif de l’itinéraire :

L1 : III, suivre la vire en ascendance à gauche pour rejoindre R1 derrière une écaille.

L2 : IV+, partir droit au-dessus du relais jusqu’à une terrasse où l’on traverse horizontalement à gauche pour rejoindre un dièdre qui ramène sur le fil. Un beau mur conduit à R2.L3 : IV, continuer au plus facile en très légère ascendance à gauche.L4 : V+, franchir le court mur dans l’axe puis en ascendance à droite jusqu’à une bonne vire.

L5 : IV, le dièdre évident au-dessus du relais. R5 à droite du fil.

L6 : IV, remonter la dalle à droite du dièdre, en sortir à gauche pour trouver R6.

L7 : IV+, suivre la cheminée dans l’axe qui se finit par un petit surplomb que l’on franchit légèrement à droite.

L8 : IV+, franchit le ressaut raide sur le fil.

L9 : III, suivre le fil en se tenant à gauche jusqu’à un grand replat.R10 se trouve à droite du fil (descente possible dans « Stop ou encore »).

L10 : IV+, droit au-dessus du relais pour rejoindre un beau dièdre puis une fissure.

L11 : III, évident jusqu’au sommet.

 

Difficultés :D, V+ max, V obligatoire. A de rares exceptions, le rocher est d’excellente qualité. Pas de problème d’itinéraire.

Equipement :La voie est presque entiérement équipée sur pitons, spits de 8 mm et gougeons. Tous les relais sont sur deux spits ou gougeons.

Matériel :8 dégaines dont des longues, 1 jeu de coinceurs, éventuellement quelques friends petits et moyens.

Hauteur de la voie :200 mètres. Escalade relativement rapide.

Altitude sommet :2648 mètres.

Horaire :3 à 4 heures.

Topo :Le topo de la Vanoise de Philippe Deslandes et James Merel.

Alpinisme en Vanoise de Yannick Prebay et Dominique Mouchené.

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

halim soulimani |
Clermont foot auvergne |
• ★ • pOpinée De tImb... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ecurie
| hamzakhan
| Christophe Dominici