Quelques topos montagne des Pyrénées

  • Accueil
  • > Eperon Nord du ramougn (01 août 2009)

5 août, 2009

Eperon Nord du ramougn (01 août 2009)

Classé dans : — topospyreneens @ 10:53

Ramougn (3011 m), massif du néouvielle,

Eperon Nord

Le versant Sud du Ramougn qui compte désormais plusieurs dizaines d’itinéraires d’escalade reçoit désormais la visite de bon nombres de cordées. Cela nous ferait presque oublier que sur son versant opposé, plus froid et un peu plus austère, Jean et Pierre Ravier en compagnie de F. Gohier y ont découvert un éperon de tout premier ordre. L’escalade, très variée, s’y déroule sur un beau granit très franc. Un autre bel attrait de cet itinéraire est de se terminer à la cime du Ramougn, voisin délaissé du Néouvielle. On se régale tellement tout au long des longueurs très homogènes que l’on trouvera forcément l’escalade trop courte.

Topo éperon Nord

Eperon Nord du Ramougn
Album : Eperon Nord du Ramougn

2 images
Voir l'album

Première ascension : F. Gohier, Jean et Pierre Ravier le 16 mai 1965.

Accès voiture : De Saint-Lary Soulan, prendre la route d’Espagne que l’on quitte à Fabian pour prendre à droite la route des lacs que l’on suit jusqu’au lac d’Aubert (route à péage à partir du lac d’Orédon).

Accès pédestre : Traverser le barrage du lac d’Aubert pour trouver à son extrémité le très bon sentier de la voie normale du Néouvielle. Après une centaine de mètres de dénivelée, on laisse sur la gauche le chemin qui part vers le pas du Gat, et continuer sur la droite pour franchir la brèque de Barris (2439 m). Traverser alors une zone de gros blocs (cairns) en restant sur la même courbe de niveau. Après ce chaos, quitter la voie normale du Néouvielle pour s’élever sur la gauche en direction de la face Nord du Ramougn en longeant la crête de Barris d’Aubert. Compter 2 heures environ. L’éperon Nord, bien individualisé, se situe juste à l’aplomb du sommet, il se caractérise par un filon de rocher orangé sur son premier tiers.

Descente : Du sommet, se diriger vers l’Ouest sur la crête qui rejoint le Néouvielle. On la suit d’abord sur son versant Sud puis sur le fil et enfin sur le flanc droit. On rencontre alors une brêche que l’on domine d’une vingtaine de mètres. La rejoindre en désescaladant une large fissure versant Nord puis en traversant une dalle jusqu’à la brêche. Un couloir facile, versant nord permet de rejoindre le pied de la voie et l’itinéraire d’accès.

Descriptif des longueurs : On attaque sur le fil même de l’éperon.

L1 : remonter l’éperon sur une vingtaine de mètres puis basculer sur son flanc gauche pour rejoindre un dièdre raide. On vient buter sur un surplomb que l’on contourne par la droite (1 piton) pour trouver quelques mètres au-dessus une plate-forme où l’on fait relais sur friends (50m, 4 sup).

L2 : remonter la belle dalle sur la gauche de l’éperon (1 piton) puis une zone plus facile jusqu’à une bonne terrasse au pied d’un très beau dièdre très marqué (40 m, 4 sup).

L3 : franchir le dièdre jusqu’au pied d’un surplomb (1 piton de passage et 1 piton de relais, 30 m, 4 sup).

L4 : un passage raide sur la droite du dièdre (2 pitons) permet de continuer à le remonter. Il devient plus facile jusqu’au pied d’un surplomb que l’on franchit par la droite (1 piton). Il marque la fin des difficultés. On rejoint alors facilement le sommet distant d’une cinquantaine de mètres.

Difficultés : D, 4 sup avec un pas de 5. La voie est très homogène dans la difficulté. L’itinéraire est évident.

Equipement : On rencontre quelques pitons tout au long de l’ascension.

Matériel : 6 dégaines, coinceurs, jeu de friends jusqu’au 2 camalot. Les pitons ne sont pas nécessaires, encordement à 50 mètres. Les crampons peuvent être utiles en début de saison.

Hauteur de la voie : 150 mètres.

Altitude sommet : 3011 mètres.

Horaire : 2 heures.

Topo : - Vallée d’Aure, morceaux choisis de Pascal Ravier aux éditions du cairn.

              - Guide Ollivier, Pyrénées centrales, tome II, « Bigorre, Arbizon, Néouvielle, Troumouse ».

Où dormir : Refuge au lac d’Orédon accessible en voiture. Le camping est réglementé, possibilité de bivouac au lac d’Orédon et au lac d’Aubert (emplacements indiqués et prévus).

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

halim soulimani |
Clermont foot auvergne |
• ★ • pOpinée De tImb... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ecurie
| hamzakhan
| Christophe Dominici