Quelques topos montagne des Pyrénées

  • Accueil
  • > Dream on au Penjat (19 janvier 2012)

22 janvier, 2012

Dream on au Penjat (19 janvier 2012)

Classé dans : — topospyreneens @ 22:29

Vous souhaitez découvrir la montagne accompagné par un guide de haute-montagne, c’est par ici.

Luchonnais, secteur de l’Hospice de France,

pointe 2268 m sur l’arête Sud du Penjat, versant Est,

« Dream on », TD- / 400 m

Ligne aussi belle qu’éphémère où il faudra savoir attendre le jour idéal pour une ascension en sécurité. Elle ne forme pas tous les hivers et son exposition plein Est demande de bien gérer l’horaire. Toutes les longueurs sont intéressantes dans une très belle ambiance. En 1995, la ligne avait déjà attiré l’oeil avisé de D. Gillereau, il monta ce jour-là jusqu’à R3. Il m’a dit y être revenu une dizaine de fois sans jamais y rencontrer les bonnes conditions

Dream on au Penjat (19 janvier 2012) 12-01-19-dream-on-topo-2-300x224

Première ascension : D. Gillereau jusqu’à R3 en 1995. L. Ehresmann et JP Pujolle le 17/01/2012 jusqu’à R4. P. Lagleize, S. Rioja et JP Pujolle le 19/01/2012 jusqu’au sommet. 

Accès voiture : De Bagnères de Luchon, prendre la direction de la station de ski de Super-Bagnères que l’on quitte pour prendre à gauche celle de l’hospice de France. L’accès à celui-ci est interdit par arrêté préfectoral à partir du 30 novembre. Il faut alors se garer au pont de Jouéou et poursuivre à pied sur la route (compter 1 heure 30 jusqu’à l’hospice). 

Accès pédestre : De l’hospice de France (1385 m), traverser le ruisseau du Pesson pour s’engager dans la vallée du refuge et du port de Vénasque. Vers 1800 m (Culet), la goulotte est visible à droite à l’aplomb de la pointe 2268 m (1 heure 15). 

Descente : La descente en rappels est possible en s’arrétant à R8 (environ 40 m sous la crête). Mis à parts R7 (béquet) et R2 (lunule), on trouve un spit de 8 mm à tous les relais. Le rocher très compact ne permet pas de doubler avec des pitons, appel aux courageux : il serait intéressant de doubler les spits aux relais.

Il doit être également possible de suivre la crête vers le Sud pour rejoindre la sortie du couloir de l’homme des neiges (non testé). 

Difficultés : TD inf. avec deux courts passages en glace verticaux. Il faudra également compter avec des sections fines et un peu précaires. L’assurage dans le rocher très compact est quasi impossible, seules les broches nous ont proposé de bonnes protections. 

Equipement :1 spit à tous les relais sauf R2 (broches) et R7 (béquet). 1 piton dans L4. 

Matériel : encordement à 60 mètres. 8 broches dont des courtes, micro friends jusqu’au camalot n°2 (peu de possibilités), coinceurs, 3 ou 4 pitons (lames et unviversels). 

Horaire : – approche, 1 heure 15 depuis l’Hospice

               – goulotte , 3 à 4 heures 

Période : décembre – janvier lorsqu’il y a peu de neige, ce versant canalise de grosses purges !!

Où dormir : une nuit à l’Hospice de France permettra un départ très matinal pour cet itinéraire qui voit voit le soleil vers 11 heures à la mi-janvier.

 

Un commentaire »

  1. fiocco henri

     » Dream on » au pic de Penjat à l’hospice de france (28 janvier 2012).
    Jean-Pierre nous a bien averti: savoir attendre le jour idéal pour une ascension en sécurité.
    Récit d’une ascension piégeuse ou comment éviter une multitude d’erreurs!!
    L’approche depuis le pont de Jouéou malgré un départ matinal nous prend pratiquement trois heures.Nous sommes au pied de la voie. Avec la légère perturbation de la veille,la face est plâtrée,cinq centimètres de neige tout au plus.Pour nous,rien de méchant,la ligne est tellement belle…
    Arrivé en bout de corde à la troisième longueur,juste le temps d’installer un relais sur broches,qu’un bruit sourd arrive sur moi.Une purge venue du haut de la face qui a déjà pris le soleil depuis un bon moment me propulse contre le rocher.Descente imminente jusqu’au premier relais. Réflexion,attente,plus rien ne bouge,la face est de nouveau à l’ombre,le froid s’installe,c’est tout bon.
    Nous reprenons cette magnifique ascension.De gros nuages débordent du port de Vénasque,quelques minutes après, il neige.Nous parvenons rapidement au septième relais,la neige redouble.Nous enchaînons les rappels,un souci avec la corde nous fait perdre pas mal de temps.La face se purge à une rapidité fulgurante!!
    18 heures,nous sommes au pied après avoir essuyé quelques grosses purges:OUF!!
    Soulagé OUI mais pas FIERT,j’ai sous estimé les conseils de Jean-Pierre pour entreprendre l’ascension de cette magnifique voie.
    Savoir attendre, voilà le MOT CLE !!
    Bonne grimpe, Henri

    Commentaire by fiocco henri — 29 janvier, 2012 @ 23:51

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

halim soulimani |
Clermont foot auvergne |
• ★ • pOpinée De tImb... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ecurie
| hamzakhan
| Christophe Dominici